Equipement senior

PERP contre assurance vie

Beaucoup de français hésite sur leur plan d’épargne retraite complémentaire. Des études ont montré que la majorité des français préfèrent les plans où leur capital peut être retiré à tout moment. C’est la raison pour laquelle le PERP n’attire pas beaucoup de personnes. Pourtant selon Cyrille CHARTIER-KASTEL, le rendement des fonds en euros en investissement perp allait bientôt dépasser celui des fonds euros traditionnels.

Si aujourd’hui, nous pouvons constater que les fonds en euros des plans d’épargne retraite populaires sont moins attirants que ce de l’assurance vie, la tendance risque de vous bouleverser. On y regardant de près, bientôt le perp prendra le dessus.

Comment Cyrille CHARTIER-KASTEL peut-il être si confiant dans ses propos

La première raison est la constatation de l’écart flagrant entre la baisse des taux d’intérêts et les contrats en fonds euros. Ces écarts réduisent considérablement les marges de manœuvres des personnes travaillant dans l’assurance vie. Pour être plus concret, la maison d’assurance Prédica par exemple, filiale du groupe Crédit Agricole Assurance, offrait un taux de rendement de 1,75% en 2014 avec son monosupport alors que le Conservateur offrait un taux de 3,45%. La différence est énorme soit presque le double.

La seconde raison est que le taux de rendement en assurance vie tend à la baisse, alors que celui du PERP est stable. Du coup, l’écart se réduit au fils des années. En effet, les assureurs se doivent d’être prudents. Il ne serait pas judicieux de continuer d’investir dans des actifs dont le coût est élevé pourtant le rendement est faible pour ne pas dire dérisoire.

De plus, en Perp, il est interdit de retirer son capital avant terme sauf pour cause de décès, de surendettement ou d’invalidité. Ce qui est l’opposé de l’assurance vie. Les assureurs sont contraints d’augmenter leur solvabilité. Les épargnants peuvent retirer leur argent à tout moment. Les assureurs doivent donc assurer leur liquidité.

Enfin, la loi laisse le temps aux assureurs suivant le contrat perp à gérer les actifs de manière spéciale qu’il est possible de les investir dans des investissements plus rapporteurs mais à un taux de risque élevé. Mais le temps du blocage de l’épargne donnera plus de temps aux assureurs de trouver des solutions en cas de problème. C’est la raison pour laquelle Cyrille CHARTIER-KASTLER fait confiance dans le perp plutôt que l’assurance vie.

Exprimez-vous !

Les publications similaires de "Actualités senior"

  1. 21 Juil. 2017L’appareil auditif Tinteo parmi le meilleur du marché61 clics
  2. 17 Juin 2017Est-il conseillé de parler à ses enfants de ses souhaits funéraires ?89 clics
  3. 23 Déc. 2016Les sorties entre senior peuvent parfois dégénérées : comment gérer les conflits ?312 clics
  4. 1 Sept. 2016Comment savoir que l’on souffre de troubles auditifs étant âgé ?423 clics